Né en 1920 à Paris, Joseph Vignes dit Pépé Vignes est le deuxième enfant d’une famille qui en compte cinq, de père tonnelier. Il est successivement accordéoniste dans les bals populaires, chanteur, puis tonnelier. Il s’installe à Elne, dans les Pyrénées-Orientales.
En 1960, à l’âge de quarante ans, il commence à dessiner, pour s’amuser, avec des stylos à bille et des crayons de couleur. Ses motifs favoris sont les fleurs, les bateaux, les poissons, les voitures, les avions, les trains, les ballons de rugby et les cœurs qu’il dessine sur des cartons ou du papier kraft. Comme il colorie sans relâche, sa production devient, au fil du temps, très importante. Découvert par Claude Massé en 1974, Pépé Vignes accumule en effet les dessins qui s’entassent dans des placards, sous les lits, sur les armoires. De 1971 à 1980, il a également réalisé trois mille « bons points » qu’il distribuait pour faire plaisir.
Joseph Vignes est décédé en 2007. Son œuvre est présente dans de nombreuses collections, parmi lesquelles : l’Art Brut à Lausanne, La Fabuloserie à Dicy et l’Aracine au LaM Lille Métropole.

Publications

  • Catalogue « Les Jardiniers de la Mémoire », Septembre 1989
  • Catalogue « De l’Art Brut à la Création Franche – Collection Philippe Eternod et Jean-David Mermod », Avril 1997
  • Catalogue « Donation Claude Massé », Mars 1999
  • Revue « Création Franche » N° 11, Juin 1995
  • Catalogue « Collection Création Franche – 1989-2010 », Septembre 2010
  • Création Franche, Hors-série N° 2, avril 2015
Voir toutes les publications

Vignes, Joseph (1920 – 2007)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *