Oswald Tschirtner est né en 1920 à Perchtoldorf, en Autriche. Il entre au séminaire en 1939. La guerre l’empêche de poursuivre ses études. Il participe à la bataille de Stalingrad et finit la guerre dans un camp de prisonniers dans le sud de la France. A son retour, il manifeste des troubles d’ordre psychotique pour lesquels il sera interné en 1946. Renvoyé dans sa famille, son état se détériore encore et il est à nouveau interné à l’hôpital psychiatrique de Gugging en 1954.
Secret et courtois, particulièrement apprécié des autres patients, Oswald Tschirtner ne dessine pas spontanément, le sujet doit lui être indiqué. C’est le Docteur Navratil qui l’invite à dessiner ; surgissent alors des personnages, hommes et femmes, dont les corps allongés restent rudimentaires et excessivement simplifiés.
Oswald Tschirtner résidait à Maria Gugging où il est décédé en 2007. Son œuvre est présente dans la Collection de l’Art Brut à Lausanne, au Museum Gugging et au Musée Charlotte Zander à Bönnigheim.

Publications

  • Catalogue « De l’Art Brut à la Création Franche – Collection Philippe Eternod et Jean-David Mermod », Avril 1997
  • Catalogue « Collection Création Franche – 1989-2010 », Septembre 2010
Voir toutes les publications

Tschirtner, Oswald (1920 – 2007)