Swen est né en 1939 à Stockholm, en Suède, il apprend le métier de photographe dans le studio Cullers et gagne un premier prix de photographie décerné par une revue américaine. C’est en 1958, à l’âge de dix-neuf ans, qu’il décide de devenir peintre, quitte la Suède et s’installe à Paris où il intègre l’Ecole des Beaux-arts. Mais il n’y reste qu’un an, après s’être fâché avec un professeur qui prétend que le surréalisme est mort.
C’est en autodidacte qu’il décide d’aborder la création. Durant les années soixante, le dessin est son unique moyen de subsistance et il voyage dans toute l’Europe pour vendre sa production dans la rue. Ces dessins feront plus tard l’objet d’un livre et sont exécutés de manière spontanée à l’encre de Chine. Il commence toujours dans un coin de la feuille, sans se soucier de la composition et sans savoir où il va, dessinant sans relâche et n’interrompant jamais un dessin en cours, sous l’emprise des amphétamines qui lui permettent de rester plusieurs jours sans dormir. Il s’investit tellement dans son travail qu’il faut parfois une intervention extérieure pour le convaincre d’arrêter, sinon il continu à noircir le papier jusqu’à ce que le dessin devienne complètement illisible.
Swen résidait à Paris où il est décédé en 2005.

Publications

  • Revue « Création Franche » N°28, Septembre 2007
  • Catalogue « Les Jardiniers de la Mémoire », Septembre 1994
  • Catalogue « Collection Création Franche – 1989-2010 », Septembre 2010
Voir toutes les publications
Swen (1939 – 2005)