Hélène Reimann est née en 1893 1893 à Breslau, en Pologne. Mère de sept enfants, elle est marchande de chaussures. À partir de 1938, elle est internée à plusieurs reprises en hôpital psychiatrique en Pologne puis en Allemagne où elle est envoyée après avoir échappé à l’extermination nazie.
Elle consacre alors tout son temps à la création, dessinant le plus souvent à la règle des objets, robes, chaussures, meubles, mais aussi des portraits, des animaux, des fleurs ou des fruits, toutes choses que son internement l’empêche de revoir. En 1975, le professeur Böcker découvre ses dessins qu’elle cachait, de crainte que les infirmiers ne les détruisent, et lui permet d’exposer régulièrement dans le cadre de l’hôpital de Bayreuth.
Hélène Reimann meurt en 1987. Ses œuvres sont présentes dans la collection de l’Aracine à Villeneuve-d’Ascq.

Publications

  • Catalogue « Donation Claude Massé », Mars 1999
  • Catalogue « Collection Création Franche – 1989-2010 », Septembre 2010
Voir toutes les publications

Reimann, Hélène (1893 – 1987)