Davide Raggio est né en 1926 à Celesia, en Italie. En 1944, il part à l’armée ; il est envoyé au front. Sa capture et sa réclusion dans un camp de prisonniers vont le marquer profondément. Après sa libération, en 1945, des troubles d’ordre psychique se manifestent. Il se replie alors dans son monde intérieur. Au terme d’un séjour de quelques années en Argentine chez son frère, séjour pendant lequel ses problèmes s’aggravent, il rentre en Italie en 1956 et est interné définitivement à l’hôpital psychiatrique de Gênes-Quarto jusqu’à la fin de sa vie.
Il peint des personnages sur des cartons d’emballage en utilisant des couleurs composées d’éléments naturels : l’ocre de l’argile, le gris et le noir du charbon, le rouge de morceaux de brique finement broyés. Cette technique rudimentaire lui donne une grande liberté d’expression.
Davide Raggio meurt en 2002 à Gênes. Son œuvre est présente dans de nombreuses collections d’art brut parmi lesquelles celle du Musée Charlotte Zander à Bönnigheim.

Publications

  • Catalogue « Collection Création Franche – 1989-2010 », Septembre 2010
Voir toutes les publications

Raggio, Davide (1926 – 2002)