Né en 1922 à Goujenac, dans le Lot, Gaston Mouly s’installe à l’âge de 23 ans comme maçon. Jusqu’à sa retraite, en 1988, il dirigera l’entreprise familiale, construira des villas et travaillera à la restauration de nombreuses maisons anciennes. Son travail l’amène à rencontrer Roger Bissière et Ossip Zadkine, réveillant en lui son désir refoulé de création. C’est en 1983, après une intervention chirurgicale, qu’il commence à dessiner et surtout à mouler du ciment – un matériau qu’il maîtrise parfaitement – pour réaliser des galettes, des sculptures parfois monumentales et des bas-reliefs. En 1989, il aborde le dessin et réalise de grands formats au crayon de couleur. Ils illustrent, pour la plupart, des scènes quotidiennes de la vie rurale.
À Catus où il vivait, Gaston Mouly s’était aménagé deux ateliers : l’un pour l’hiver, l’autre pour l’été où il conservait plus de quatre cents pièces. Cet artiste cordial débordait d’activités et se rendait régulièrement au musée de la Création Franche à Bègles. Il est décédé en 1997.
Son œuvre est présente dans les collections de l’Aracine au LaM Lille Métropole, de La Fabuloserie à Dicy, du Musée Charlotte Zander à Bönnigheim.

Publications

  • Catalogue « Les Jardiniers de la Mémoire », Septembre 1989
  • Catalogue « Regards sur la collection », Mars 1994
  • Catalogue « Exposition d’enveloppes peintes ou diversement illustrées », Juillet 1994
  • « Le Cas Mouly », Janvier 1998
  • Catalogue « Les Jardiniers de la Mémoire », Septembre 1998
  • Catalogue « De l’Art Brut à la Création Franche – Collection Philippe Eternod et Jean-David Mermod », Avril 1997
  • Catalogue « Collection Création Franche – 1989-2010 », Septembre 2010
  • Création Franche, Hors-série N° 2, avril 2015
Mouly, Gaston