Albert Marre est né le 13 Avril 1905 à Cransac. Il est l’aîné d’une famille de trois enfants. Il travaille dans les mines de Cransac, dans l’Aveyron puis, à partir de 1929, devient contrôleur de tramway à Perpignan. Après un accident où il a le bras droit déchiqueté, il se rend à Lourdes où un « miracle » a effectivement lieu. À la fin de 1941, il s’installe avec sa femme à Vira, dans les Pyrénées-Orientales. Il devient alors forestier dans la forêt de Boucheville et passe vingt années à parcourir les bois, jusqu’à l’âge de la retraite, en 1965.
C’est à cette époque qu’il commence à sculpter tout d’abord des cannes puis des racines de bruyère ramassées dans la forêt desquelles émerge un bestiaire fabuleux. Vers 1970, il se met à créer des tableaux en relief à l’aide de plâtre qu’il coule sur isorel puis qu’il peint et vernit ensuite. Il réalise ainsi plus de deux cents tableaux en dix ans et est considéré comme l’un des principaux peintres naïfs du Roussillon. En 1985, Albert Marre cesse toute création en raison de son état de santé et meurt en 1991.
Son œuvre est présente dans les collections de l’Art Brut à Lausanne et de l’Aracine au LaM Lille Métropole .

Publications

  • Revue « Création Franche » N°03, Mai 1991
  • Catalogue « Donation Claude Massé », Mars 1999
  • Catalogue « Collection Création Franche – 1989-2010 », Septembre 2010
Voir toutes les publications

Marre, Albert (1905 – 1991)