Michael Long est né le 4 janvier 1939 à East End, en Angleterre. Son père a dirigé des petites entreprises indépendantes parmi lesquelles un restaurant servant des « fish and ships ». Sa mère chantait, jouait de la musique et improvisait des dessins de mode tout en s’intéressant au spiritisme. Il reste marqué par la date du 12 février 1945, lorsqu’une fusée allemande tombe sur Kimberley Road, près de la maison familiale, et provoque un incendie. Il passe son enfance à errer seul dans la nature, rôdant autour des camps de gitans qui le fascinent.
Après avoir été apprenti chez un boucher, il trouve un emploi dans une imprimerie. Il commence son service militaire dans la Royal Air Force, mais il sera réformé à cause d’un problème cardiaque. C’est après une histoire d’amour pénible que le déclic créatif se produit et va lui permettre de canaliser ses énergies dans la peinture. Sa mère déprécie ses efforts. Mais, son problème cardiaque empirant, il passe ses journées à peindre dans sa chambre. En 1973, Michael Long s’embarque pour la Nouvelle-Zélande et se fait embaucher sur le port d’Auckland en compagnie des Maoris et des Samoans. De retour en Angleterre, après le décès de ses parents, il tombe gravement malade et subit une opération du cœur.
Cet artiste dépeint un monde comme purifié, des paysages riants traversés de ruisseaux, une planète généreuse qui dispense ses fruits. Sa technique est simple et rigoureuse. Il esquisse d’abord un dessin au crayon, puis en renforce les contours. Ensuite, il remplit les diverses zones à l’aquarelle, puis il réaffirme les contours avec une ligne noire avant de déposer une couche de vernis.
Michael Long est décédé le 24 novembre 2008, à Londres où il résidait.

Publications

  • Catalogue « Exposition d’enveloppes peintes ou diversement illustrées », Juillet 1994
  • Revue « Création Franche » N°12, Janvier 1996 (épuisé)
  • Catalogue « Les Jardiniers de la Mémoire, Septembre 1996
  • Catalogue « Collection Création Franche – 1989-2010 », Septembre 2010
Voir toutes les publications

Long, Michael (1939 – 2008)