Né en 1925, Noël Fillaudeau peint et sculpte, en autodidacte, depuis l’âge de seize ans. Il réalise alors ses premières « métamorphoses », peignant sur des affiches, des photographies ou encore des couvertures de revues. En 1942, il devient apprenti maçon, mais doit rapidement renoncer à ce métier à la suite d’un grave accident du travail. Il fréquente alors l’École des Beaux-Arts de Nantes puis celle de Paris, mais se sentant trop contraint par l’enseignement, il met fin à ces études. Dans les années 1950, il réalise de nombreux tableaux de mousses et de lichens. Entretenant une longue correspondance avec Gaston Chaissac, qu’il rencontre en 1958, il projettera même avec lui de créer un village pour artistes, projet qui restera sans suite. En 1965, il se marie en Suisse où il vivra une trentaine d’années, jusqu’à ce qu’un grave problème de santé le décide à retourner s’installer à Boussay, sa ville natale, en 1992. Les productions de Noël Fillaudeau sont très variées : peintures, dessins, sculptures, collages et assemblages de matériaux divers. Ses dessins mêlent l’écrit et l’image, dans un graphisme composé de signes qu’il déclare « magiques ».
Noël Fillaudeau résidait à Boussay, où il est décédé en 2003. Son œuvre est présente dans la Collection Neuve Invention à Lausanne et à la Fabuloserie à Dicy.

Entrée dans la collection : 1989

Publications

  • Catalogue « Les Jardiniers de la Mémoire », Septembre 1989
  • Catalogue « Regards sur la collection », Mars 1994
  • Revue « Création Franche » N° 9, Avril 1994
  • Catalogue « Exposition d’enveloppes peintes ou diversement illustrées », Juillet 1994
  • Catalogue « Les Jardiniers de la Mémoire », Septembre 1998
  • Catalogue « Collection Création Franche – 1989-2010 », Septembre 2010
  • Création Franche, Hors-série N° 2, avril 2015
Voir toutes les publications

 

Fillaudeau, Noël (1925 – 2003)