salle à l'étage du musée de la Création Franche
Salle de l’étage du musée de la Création Franche

Le musée de la Création Franche

Ouvert en 1989 à Bègles, banlieue proche de Bordeaux, à l’initiative de Noël Mamère et de Gérard Sendrey, le Site de la Création Franche, devenu Musée municipal en 1996, prospecte les territoires de l’art brut, de l’art populaire et de l’art naïf. Il héberge la Collection Création Franche riche de 16.000 œuvres.

Lieu très actif, le musée de la Création Franche propose 10 expositions par an, dont l’exposition collective internationale Visions et Créations Dissidentes,  rendez-vous prisé des amateurs et collectionneurs, qui présente chaque année huit nouveaux créateurs.

Outre les expositions personnelles ou collectives, différents  rendez-vous périphériques en rythment la programmation : rencontres-débats, journées d’étude, animations pluridisciplinaires.

Parallèlement, le musée de la Création franche  développe une petite activité éditoriale et publie notamment la revue Création Franche diffusée par abonnement.

Il est actuellement dirigé par Pascal Rigeade.

Un réseau international

Le musée de la Création Franche s’inscrit dans un réseau international dans lequel on rescense notamment la Collection de l’Art Brut à Lausanne, la Halle Saint-Pierre à Paris, le Centre d’Activités Expressives La Tinaia à Florence (Italie), le Musée du Dr Guislain à Grand (Belgique), le Centre de Recherche et de Diffusion d’Art & Marges Musée à Bruxelles (Belgique), l’American Visionary Art Museum à Baltimore (Etats-Unis), le New-York Folk Art Museum (Etats-Unis), la Collection d’Art Visionnaire à Melbourne (Australie), la Maison des Artistes à Gugging (Autriche), la Zlovac National Gallery de Bratislava (Slovaquie), le Musée d’Art Contemporain à Zagreb Croatie), le Centre d’Art Contemporain de Yaroslavi (Russie).

Enregistrer