Jean Tourlonias est né à Cébazat (Puy-de-Dôme) en 1937 et passe toute son enfance en Auvergne, dans la ferme de ses parents.
Après le certificat d’études, il quitte l’école pour travailler avec eux. A vingt-trois ans, il est mobilisé et part faire son service militaire en Algérie. De retour en Auvergne, il reprend sa place à la ferme et s’essaie pour la première fois à la peinture. Mais les obligations familiales et le peu d’enthousiasme de son entourage pour ses créations le conduisent à renoncer.
C’est à cette période de sa vie qu’il découvre la moto et devient un lecteur assidu des magazines auto et moto. Deux, trois ou quatre roues, il commence à peindre toutes sortes de véhicules, en grand nombre, pour son seul plaisir. Au fil du temps, il va préciser son univers pictural : ses bolides seront déclinés, comme dans le catalogue d’un concessionnaire rêveur, sur des toiles de 65 x 100 cm sur fond de paysage vallonné sous un ciel invariablement bleu. Il ne reproduit pas mais imagine de nouveaux modèles, invente des prototypes. Sous le terme de « Spéciale » suivi du nom de son destinataire, une dédicace à une personnalité du monde de la politique, du sport et des arts notamment, s’inscrit dans la partie supérieure du tableau. On y retrouve aussi parfois des pastiches de slogans publicitaires. Auto, moto ou tricycle, chaque toile comporte des indications descriptives des caractéristiques techniques, souvent extravagantes, du véhicule représenté.
Jean Tourlonias ne concevait pas d’exposer son travail mais travaillait sur commande.
Ce créateur authentique et passionné est décédé le 25 juin 2000.
Entrée dans la collection : 1996

Publications

– Revue « Création Franche » N°16, Novembre 1998 (épuisé).
– Catalogue « De l’Art Brut à la Création Franche – Collection Philippe Eternod et Jean-David Mermod », Avril 1997.
– Catalogue « Collection Création Franche – 1989-2010 », Septembre 2010.

Tourlonias, Jean (1937-2000)