Amélia Mondin est née en 1910 à Cedico. Après une enfance passée en Italie, elle arrive en France à l’âge de vingt ans. Elle s’installe dans les Basses-Pyrénées en 1930, se marie et devient mère de famille. En 1937, elle s’installe à Montauban.
Elle s’immerge alors dans la peinture et va décorer les murs de sa maison d’une multitude de scènes : paysages de son enfance, naissance de Vénus, Adam et Eve, le Petit Chaperon Rouge, la Grande Odalisque d’Ingres, Roméo et Juliette, etc. Quand elle ne travaille pas à ses fresques murales, elle peint au Ripolin sur des panneaux de contreplaqué. Les oiseaux sont un thème récurrent dans ses tableaux, mais aussi le chat, la pie, le renard, la chèvre.
Amélia Mondin peint ainsi sans discontinuer jusqu’au moment où elle tombe malade et cesse toute activité. Elle meurt en 1987. Sa maison a été vendue et les fresques de la façade recouvertes d’un badigeon. Il ne reste, de sa production, que quelques œuvres réalisées sur contreplaqué.

Publications

  • Revue « Création Franche » N°23, Octobre 2003
  • Catalogue « Collection Création Franche – 1989-2010 », Septembre 2010.
Voir toutes les publications

Mondin, Amélia (1910- 1987)