Viviane Van Melkebeeke est née en 1959 à Boitsfort, dans la région de Bruxelles. Elle grandit, entourée de sa famille, puis fréquente une école spécialisée. C’est à l’âge de dix-neuf ans qu’elle intègre le Centre de Jour de La Forestière. Comme elle est très active, elle participe à différents ateliers au sein de la structure : cuisine, repassage, jardinage, sport et sorties.
Elle ne sait ni lire ni écrire ; cependant elle remplit des cahiers entiers de lignes d’une écriture très personnelle qui reste indéchiffrable, expliquant écrire des livres pour enfants ou encore des lettres. En 1997, elle franchit les portes de l’atelier artistique où elle expérimente divers modes d’expression, qu’il s’agisse du dessin au crayon de couleur ou de la peinture. Elle réalise des œuvres abstraites de grand format en utilisant une palette minimaliste. Mais l’écriture est pour elle une forme d’expression obsessionnelle dont elle ne se lasse pas. Elle utilise indifféremment le stylo bille, le marqueur, le crayon, le pinceau. Dans ses graphies, certaines lettres comme le O protecteur se répètent sans fin. Enfin, Viviane Van Melkebeeke ne tient pas compte des marges ; lignes et lettres se chevauchent parfois jusqu’à former un réseau intriqué. La forte pression du trait dévoile l’énergie du geste, donnant parfois au papier un aspect gaufré.
Viviane Van Melkebeeke réside à Bruxelles. Ses œuvres ont notamment été montrées à La Cambre à Bruxelles et à l’exposition anniversaire du Mad musée à Liège, en 2008.

Publications

  • Catalogue « Visions et Créations dissidentes », Septembre 2012
Voir toutes les publications

Van Melkebeeke, Viviane