Martine Lamy est née le 5 janvier 1961 à Saint-Yrieix la Perche. Son enfance se déroule dans le Limousin. Elle commence à étudier l’Histoire de l’Art à Tours, puis s’installe à Paris en 1983 pour achever ses études. Elle y séjournera une quinzaine d’années. En 1997, peu après avoir donné naissance à sa fille Galadriel, en Bretagne où elle vit depuis un an, elle perd son compagnon et rejoint un groupe d’amis en Aquitaine où elle poursuit son travail en peinture et en écriture.
C’est en 1984 qu’elle commence à peindre des autoportraits à l’huile, en autodidacte. Parallèlement, elle écrit de nombreux récits. En 1992, elle fonde la revue littéraire et artistique « De l’autre côté du mur » puis les éditions associatives du même nom. En 1995, elle renoue avec la peinture et réalise des gouaches qui naissent autour de taches d’encre projetées de manière hasardeuse sur le papier. Il en surgit une série de visages et de bustes archaïques qui, progressivement, vont se cristalliser autour de la figure féminine. Ses personnages sont dotés de regards perçants, parfois enjôleurs, alors que les bouches restent immuablement closes. Tout se joue dans et autour de l’œil.
Martine Lamy réside à Bègles.

Publications

  • Catalogue « Exposition d’enveloppes peintes ou diversement illustrées », Juillet 1994
  • Revue « Création Franche » N°14, Avril 1997
  • Catalogue « Les Jardiniers de la Mémoire », Septembre 1997
  • Catalogue « Collection Création Franche – 1989-2010 », Septembre 2010
Voir toutes les publications

Lamy, Martine