feminin-pluriel

Féminin pluriel

Exposition thématique de la collection permanente

du  02 décembre au 11 juin 2017

Cette présentation du fonds de collection Création Franche met la femme à l’honneur.
Ce choix procède d’un constat, sans appel: les créatrices représentent 33 % des auteurs du fonds de collection, alors que la représentation moyenne des femmes dans les collections publiques d’art contemporain n’excède pas 15%.
Comment expliquer cette « surreprésentation ›› des femmes dans la collection Création Franche, manifestement commune aux autres collections d’art brut et apparentés ? des raisons sociologiques bien sûr, historiques, politiques, psychologiques etc.
Cette présentation ne vise pas à donner de réponses mais à mettre en lumière ces créations, ces parcours de vies qui, chacun a leur manière peuvent apporter des éléments de réponse.
Lumière est donc faite sur ces femmes, sur leurs créations mais aussi sur la représentation qu’en font les hommes dans la collection Création Franche.
La première salle ne comprend que des œuvres de créatrices, productions extrêmement contrastées alors que toutes centrées sur la représentation de la figure féminine. Des figures historiques de l’art brut, aux parcours souvent douloureux, y côtoient de jeunes créatrices.
Deuxième temps de cette présentation, le discours féministe, la création comme support à la révolte, à la revendication, est évidemment propre à grand nombre de productions d’auteures de la Création Franche. La représentation de la sexualité féminine, l’érotisme mis en œuvres par les femmes semblent liés au discours
féministe ou prennent tout au moins une tournure spécifique, différente.
Une troisième salle laisse la parole aux hommes pour donner à voir les représentations que ceux-ci font de la femme, des femmes. Tantôt drôles, tantôt graves, parfois sexistes ou pour le moins sexuées, c’est la aussi la variété qui est saisissante.
Partageant ce que disait Jean Dubuffet sur le fait qu’« il n’y a pas plus d’art des fous que d’art des dyspeptiques ou des malades du genou ››, il n’est pas question ici de parler d’ « art féminin ››, ni de démontrer quelconque spécificité ou caractéristique des productions de femmes. Point de chapelle, point de ghetto. Une autre salle vise à montrer que les productions de ces auteurs libres, déracinées, mettent à mal les préjugés et les stéréotypes de genre. Des œuvres textiles, des productions violentes et décoratives y sont mises en regard et créent la « confusion des genres ›› tant il serait difficile de deviner le sexe de leurs auteurs. La liberté de ces artistes est totale et dépasse les usages et normes sociales.
Enfin, la sélection de créations postales a été axée sur la représentation de la femme, donnant ainsi à voir des «femmes affranchies ››.

 

Cette exposition est installée dans cinq salles de l’étage.
Elle se déroulera du du  02 décembre au 11 juin 2017

Pour nous contacter :

Musée de la Création Franche
58, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny
33130 Bègles

Le Musée est ouvert tous les jours, y compris le dimanche (sauf  les jours fériés)
De novembre à février : de 14 heures à 18 heures
De mars à octobre : de 15 heures à 19 heures.
Accueil des groupes le matin, sur réservation.

Entrée libre.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Féminin pluriel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *